Comment se mettre au jogging avec son chien ?

Publié le : 16 mars 20235 mins de lecture

L’activité physique est bénéfique tant pour les humains que pour les animaux de compagnie, mais il est également vrai que certaines précautions doivent être prises concernant la condition physique, l’âge, la race, les conditions météorologiques et l’hydratation. En outre, il est important de maintenir une charge d’entraînement progressive. Avez-vous déjà pensé à commencer à courir avec votre chien ? Parfois, le meilleur compagnon pour notre entraînement quotidien est notre animal de compagnie. En réalité, le chien et la course à pied forment une bonne combinaison et, en outre, l’animal peut être une grande motivation pour maintenir la pratique.

Avantages de commencer à courir avec votre chien

Les chiens sont des coureurs par nature et peuvent donc devenir des compagnons de course idéaux. Vous devez garder à l’esprit qu’ils ne sont pas obsédés par les calories ou les kilomètres à courir ; ils nous suivent simplement et s’amusent. Nos amis ne servent pas seulement de compagnons, mais nous aident à acquérir des habitudes d’exercice saines. Il existe plusieurs études dont les conclusions affirment que la sédentarité est beaucoup moins fréquente chez ceux qui ont un animal de compagnie à la maison. Le chien, comme tant d’autres animaux, est un animal d’habitude, et cela suppose une motivation idéale pour la pratique de la course à pied. Il sera toujours prêt à courir, et souvent ce sera lui qui insistera pour que son maître quitte la maison.

Conseils à prendre en compte avant de commencer à courir avec votre chien

L’habitude de courir avec un chien est non seulement bénéfique pour la santé des gens, mais elle renforce également le lien entre le maître et l’animal. Les avantages de commencer à courir avec son chien sont nombreux, mais il est nécessaire de prendre en compte certaines questions pour pratiquer cette activité physique de manière plus sûre. Il est très important de consulter le vétérinaire avant d’inclure le chien dans les plans de course. Il est nécessaire qu’un spécialiste examine, évalue et décide si sa condition physique est adéquate pour exercer cette activité. De cette façon, nous éviterons les surprises quant à la santé de l’animal.

Si le chien devient un athlète habitué de cette activité, il est conseillé de faire un contrôle tous les ans. Les exercices intenses peuvent provoquer des lésions rénales et musculosquelettiques.

Attendre que le chiot devienne assez grand

Les précautions doivent être plus grandes pour ceux qui ont des chiots. Dans ces cas, il est conseillé d’attendre que l’animal grandisse et se développe suffisamment avant de pratiquer des activités telles que la course. Dans tous les cas, l’exercice excessif cause des dommages aux articulations des jeunes chiots.

Certaines races sont meilleures que d’autres pour la course

En général, les chiens de toutes les races peuvent pratiquer la course amateur. Dans le cas des chiens de petite taille et de petite taille, qui ont souvent des problèmes respiratoires, il est déconseillé de courir. Les animaux plus grands sont toujours plus recommandés pour nous accompagner dans l’exercice physique. Ne pas faire fonctionner au soleil et/ou à des températures élevées C’est un aspect très important à garder à l’esprit, surtout en été. Les chiens ne transpirent pas comme les humains et leur résistance à la chaleur est beaucoup plus faible. Le système d’élimination de la transpiration des chiens est le halètement, mais avec des températures élevées le processus est très lent. Avec les températures élevées et la forte incidence du soleil, il est préférable d’éviter les heures centrales de la journée. Il est conseillé de faire de l’exercice avant 10 heures du matin et après 20 ou 21 heures. Comme pour tous les êtres vivants, l’hydratation est essentielle pour nos animaux de compagnie. C’est également vrai dans le cas du chien qui s’entraîne à courir, mais cela ne peut pas se faire n’importe comment. Il est recommandé de ne pas donner d’eau à notre chien dès la fin de l’activité ; l’animal, ainsi que son propriétaire, est très fatigué et boire trop d’eau peut le faire s’effondrer. Il est préférable d’attendre que le chien se calme avant de l’hydrater. Comme pour les humains, le chien doit s’entraîner à courir avec son maître de manière graduelle et progressive. Il finira par s’habituer au rythme de son maître, mais il doit le faire petit à petit. Outre la course à pied, il existe de nombreux autres sports que nous pouvons pratiquer avec nos animaux de compagnie. Une autre activité très intéressante est la randonnée, lorsque le chien et son maître passent ensemble une journée extraordinaire à la montagne ou à la plage. Pour que cette expérience soit un succès, les mêmes conseils que nous avons vus ici serviront.

Plan du site